EULER (Léonard)

(Bâle 15.04.1707 - Saint Pétersbourg 07.09.1783)

THEORIE COMPLETE DE LA CONSTRUCTION ET DE LA MANOEUVRE DES VAISSEAUX, Mise à la portée de ceux qui s'appliquent à la Navigation. Nouvelle Edition corrigée & augmentée. A Paris, rue Dauphine, Chez Claude-Antoine Jombert, fils aîné, Libraire du Roi pour le Génie & l'Artillerie. 1776, in-8°, veau, dos à 5 nerfs, orné, pièce de titre marron, tranches rouges. Reliure de l'époque.

4 ff.n. ch. (Titre; Epître « A son Altesse Impériale Monseigneur Paul Petrovitz,... »; Avertissement; Extrait des registres de l'Académie Royale des Sciences et Errata), 268 pp. et 6 planches dépliantes hors texte.

Cachet ex-libris en parti effacé de « Jean Magrin, capitaine au long cours ».

- Edition originale parue à Saint-Pétersbourg, Imp. de l'Académie Impériale des Sciences, 1773, in-8°, 7 ff.n.ch., 354 pp. et 11 planches h.t.

- Editions étrangères: Cet ouvrage a été traduit et imprimé:

NOTA: En 1749, Léonard Euler avait publié l'ouvrage: « Scientia Navalis seu tracta tus de construendis ac dirigendis navibus », Petropoli, Typis Academiae Scientiarum, 2 vol. in-4°. Vol. 1: 2 ff.n.ch. (titre et dédicace), pp. (3) à 44, 444 pp., 1 f.n.ch. d'index, 37 planches repliées h.-t. num. de 1 à XXXVII. Vol. II: titre, 534 pp. 28 planches repliées h.-t. num. de 1 à XXVIII.

(Réf: Jean Polak: « Bibliographie maritime française », Grenoble, 1976, in-4°; Catalogue Chamonal de novembre 1989).

Référence polak:     3248

Cet ouvrage est également disponible sous fichiers informatiques (format "pdf") depuis le site de la BnF. Il suffit de cliquer ici et de choisir ensuite l'option "Télécharger" ou de choisir le N° de la page à consulter.

Léonard Euler a fait beaucoup progressé la science de la théorie du navire qui consiste à calculer la stabilité statique et dynamique d'un navire ainsi que les connaissances sur l'écoulement des fluides.

Cet ouvrage est dédié à Paul Petrovitz, Grand Duc de toutes les Russies, Grand-Amiral de Russie...

La « Théorie complète de la construction... » Se termine par un « Mémoire sur l'action des rames » puis par un supplément de LEXELL composé:

Anders Johan LEXELL (1740-1784), astronome et mathématicien russe, d'origine suédoise, fut l'élève de Léonard Euler et un de ses fidèles collaborateurs quand il fallut à Euler d'autres yeux que les siens pour poursuivre ses travaux scientifiques.

Voir la biographie de Léonard Euler à la description de l’ouvrage « Examen… ».