MEMOIRE SUR LA MARINE

 

MEMOIRE SUR LA MARINE. Manuscrit in-4°, vélin, dos lisse, sans titre. Reliure de l'époque

1 f.n.ch. (Titre), 258 pp.ch.

Sont joints au manuscrit: 1 préface manuscrite, 2 pp n.ch. in-8° sur une feuille in-4° repliée et 1 note, 5 pp.n.ch. in-4° repliées.

Ce manuscrit aurait appartenu à l'époque à Auguste Denis Fougeroux de Bondaroy. La préface serait de sa main, ainsi qu'il a été comparé avec un autre recueil manuscrit de lui: « Voyage à Lyon, Le Forez, Marseille, Florence et Pise », 2 vol. in-4 .

Ce manuscrit peut être daté du milieu du XVIIIe siècle. Dans le long article sur la préparation au combat, l'auteur donne en effet un exemple précis de rôle de l'équipage pour le quart et le combat, celui qui était en vigueur sur le vaisseau du roi le "Neptune" commandé par Henri François Desherbiers, marquis de Létanduère à Brest en 1734.

Il est amusant de constater que l'auteur de ce manuscrit avait très probablement eu à sa disposition un autre manuscrit de marine, également décrit dans cette bibliographie sous le titre: "Instructions pour la marine". On retrouve en effet parfois dans ce manuscrit des paragraphes entiers strictement identiques repris mot à mot des "Instructions pour la marine", comme par exemple dans l'article concernant la manière de mâter un vaisseau dans un port où il n'y a ni ponton ni machine à mâter.

Pour voir le texte intégral de ce manuscrit, cliquez sur ce lien.

Voici la liste des sujets traités:

·         Manière de mater les vaisseaux dans les ports. p. 1

·         Garnitures des mats. p. 4

·         Garnitures des vaisseaux. p. 6

·         Manière de garnir les manoeuvres. p. 11

·         Des cables. p. 16

·         Bosses des cables. p. 20

·         Chauffer les souttes. p. 20

·         Monter le gouvernail. p. 21

·         Demonter et remonter le gouvernail. p. 23

·         Mater un vaisseau dans un port, où il n'y a ny ponton ny machine à mater. p. 24

·         Manoeuvrer lorsqu'on est dematé de tous mats. p. 33

·         Couper un mat. p. 35

·         Observation sur le gouvernail. p. 35

·         Observation sur les voilles. p. 37

·         Affourcher avec la chaloupe. p. 41

·         Preparation pour appareiller. p. 46

·         Pour appareiller. p. 47

·         Filer un cable. p. 50

·         Filer un cable et tenir le plus prés. p. 51

·         Mettre les ancres en place. p. 53

·         Embarquer les ancres etant dans le port. p. 55

·         Mettre les canons dans la calle. p. 60

·         Jetter du canon à la mer. p. 61

·         Saisir les canons demarés. p. 62

·         Lier ou ceintrer un vaisseau. p. 62

·         Empecher l'etrave de larguer. p. 64

·         Empecher l'etambot de larguer. p. 64

·         Empecher une poulaine de larguer. p. 65

·         Lier un beaupré. p. 65

·         Se relever d'une côte. p. 66

·         Border les huniers dans un coup de vent. p. 67

·         Relever un vaisseau echoué à la côte. p. 72

·         Boucher une voye d'eau. p. 73

·         Preparation pour le combat. p. 75

·         Manoeuvres pour le combat. p. 76

·         Fausses amures. p. 77

·         Fausses suspentes des basses vergues. p. 77

·         Bourlets des mats. p. 78

·         Fausses drisses d'hune. p. 78

·         Manoeuvres de rechange. p. 79

·         Maniere facille pour poster l'équipage d'un vaisseau dans toutes les dispositions les plus avantageuses pour manoeuvrer, se preparer promptement au combat, et pour se battre. p. 80

·         Projets de dispositions pour les quarts. p. 83

·         Projet de disposition pour le combat. p. 84

·         Modelle du 1er rolle pour servir de brouillon. p. 85

·         Modelle des petits rolles de quart pour un quartier. p. 87

·         Modele des petits rolles pour la 1ere batterie. p. 88

·         Suitte du modelle du petit rolle. p. 89

·         Ce qu'il faut faire pendant la revuë. p. 90

·         Ce qu'il faut faire après la revuë. p. 91

·         Maniere de faire le detachement pour l'abordage et la preparation au combat. p. 102

·         Pour marquer les fonctions pour la preparation au combat. p. 106

·         Observation pour etablir toutes choses dans un combat. p. 113

·         Disposition des gens pour remplir les cornets d'amorces, et passer de main en main les gargousses. p. 118

·         Observation à faire pour un jour d'occasion, on a point affecté d'ecrire tous les differents articles dans un ordre regullier, neanmoins en les disant on trouvera leur utilité en temps et lieu. p. 120

·         Des abordages. p. 149

·         Eviter l'abordage etant à la voile. p. 155

·         Eviter l'abordage entre vaisseaux amis sous voille ou mouillés. p. 155

·         Pour pointer le canon. p. 158

·         Virer de bord dans un combat. p. 160

·         Attaquer et prendre s'il est possible un vaisseau avec deux autres un peu moindres. p. 161

·         Servir le canon etant entre deux feux. p. 162

·         Aborder et prendre sy l'on peut un vaisseau avec deux autres. p. 163

·         Pour deborder. p. 166

·         Empecher un grand mat de venir bas lorsqu'il est offensé d'un coup de canon. p. 166

·         Empecher un mat d'hune de venir bas, etant offensé d'un coup de canon. p. 167

·         Raccomoder une vergue offensée d'un coup de canon. p. 168

·         Pour les coups de canon dans l'eau. p. 168

·         Remonter les canons demontés dans le combat. p. 169

·         Faire arriver un vaisseau dematé du mat de mizaine et du beaupré. p. 170

·         Couper un grand mat. p. 171

·         Couper le grand mat, le mat de hune haut. p. 171

·         Couper le mat de mizaine. p. 173

·         Couper le mat de beaupré. p. 174

·         Couper le mat d'artimon. p. 175

·         Remedier à un beaupré qui n'a plus de lieure. p. 176

·         Demater un beaupré sans machine à mater. p. 177

·         Remater un vaisseau de tous mats. p. 180

·         Mater un grand mat d'hune sur le trou d'un grand mat. p. 181

·         Mater un petit mat d'hune sur le trou du mat de mizaine. p. 183

·         Mater un artimon et en faire un avec une vergue. p. 184

·         Suspendre un grand mat avec ses vergues et mats tous hauts pour en oster 4 ou 5 pieds qui se trouvent pouris depuis la carlingue. p. 185

·         Raccomoder une vergue rompue. p. 187

·         Remedier à une voye d'eau. p. 188

·         Remedier à une poupe ebranlée par la grosse mer. p. 189

·         Fortiffier des haubans faibles ou mollis. p. 189

·         Fortiffier un etay rompu ou molly. p. 190

·         Raccomoder un gouvernail dont la teste est rompuë. p. 191

·         Moyen de fermer les sabords de la 1ere batterie dont les mantelets auront étés rompus par un coup de mer ou par un coup de canon. p. 193

·         Amurer et border les basses voilles soit dans un beau temps soit dans un coup de vent. p. 194

·         Carguer les basses voilles dans un beau temps et dans un coup de vent. p. 196

·         Prendre les ris des basses voilles. p. 197

·         Enverguer et desenverguer une basse voille à la mer. p. 198

·         Mettre à la cape à la grande voille etant sous les basses voilles au plus près. p. 199

·         Rider les etays et haubans à la mer. p. 202

·         Amener les basses vergues et les mats d'hune dans un mauvais temps. p. 203

·         Empecher de faire chapelle. p. 205

·         Mettre en panne. p. 207

·         Virer vent devant. p. 208

·         Saisir la chaloupe dans le vaisseau. p. 218

·         Mettre le canon de la 1ere batterie sur le 2e pont sans mat ny chevre. p. 219

·         Debarquer le canon de la 2e batterie, d'un vaisseau qui n'a ny mat ny chevre. p. 220

·         Mettre une chaloupe à la mer, d'un mauvais temps, dans un vaisseau dematé de tous mats. p. 221

·         Mouiller. p. 223

·         Mouiller sous la mizaine vent arrière d'un temps forcé. p. 225

·         Empenneler avant et après estre moüillé. p. 227

·         Autre manière d'empenneler avec une petite ancre. p. 229

·         Mouiller d'un gros vent dans une rade où il n'y a point de chasse. p. 230

·         Mouiller vent arrière devant une place pour la canoner. p. 232

·         Rafraichir un cable. p. 232

·         Visiter les cables. p. 233

·         Depasser les cables. p. 233

·         Virer facilement un cable. p. 236

·         Manière de se servir d'une ancre qui n'a qu'une patte. p. 239

·         Manière de faire tenir autant qu'il se peut les ancres dans une rade foraine sans abry. p. 239

·         Entrer un vaisseau dans un port à la voille etant incertain qu'il soit asses large pour pouvoir eviter. p. 242

·         Faire eviter un vaisseau dans un lieu estroit. p. 244

·         Nombre d'hommes que l'on pouroit mettre à chaque canon suivant leur calibre. p. 248

·         Table des equipages des vaisseaux suivant leur rang. p. 249

·         Table pour remplir les postes dans un combat, les mousses n'y sont pas compris, on les emploira pour aider à passer les gargousses, à remplir les cornets ou à quelques sortes. p. 251

·         Table pour le quart. p. 252

·         Rolle pour le combat. p. 253

·         Table des matières. p. 254

La note manuscrite de 5 pp. traite de l'abattage d'un vaisseau en carène.

La préface manuscrite semble se rapporter à une autre ouvrage que l'auteur décrit comme un traité de construction navale qu'il désire soumettre au public. Les sujets traités dans ce livre annoncé et dont les grands titres sont mentionnés dans cette préface ne correspondent en effet pas du tout aux articles de ce manuscrit.

Auguste Denis Fougeroux de Bondaroy, né à Paris en 1732 et neveu d'Henry-Louis Duhamel du Monceau, était un naturaliste et un ingénieur doté d'une curiosité insatiable et d'une grande activité. Il entre dès l'âge de 20 ans à l'Académie des sciences pour y exercer son talent dans l'économie rurale, les sciences naturelles, la technologie, la physiologie végétale. Il rédige des articles de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert et publie un certains nombres d'ouvrages sur des sujets aussi variés que l'extraction et la taille des ardoises, le travail du cuir doré ou argenté, la tonnellerie, la formation des os, les ruines d'Herculanum. Il meurt à Paris en 1789.

(Réf: Nouveau Larousse illustré).