MASSAC (De)

PROCES-VERBAL de l'examen des comptes Relatifs au payment des Campagnes des Gens de Mer & du produit des Prises, à compter du premier Janvier 1778, jusqu'au premier Octobre 1790.

Sont reliés à la suite: « LISTE, Arrêtée par le Roi, des Officiers-Généraux de la Marine, en exécution de la Loi du 15 Mai 1791 », suivie des listes des « Capitaines & Majors de Vaisseau, Directeurs & Sous-directeurs de Port... », des « Lieutenans de Vaisseau, Lieutenans de Port... », et des « Sous-lieutenans de Vaisseau, Sous-lieutenans de Port... ».

Ensemble en un vol. in-4°, S.l.n.d. (Paris, vers 1791), Cartonnage vert, dos lisse sans titre. Reliure moderne. XVI-188 pp., 2 ff.n.ch. (Fautes à corriger; Table des matières), et 48 pp. pour l'État de la Marine.

Référence Polak:     6483

Source de renseignements très détaillée donnant la liste de toutes les prises faites en mer par les vaisseaux français de 1778 à 1790. L'ouvrage est rédigé sous formes de tableaux synoptiques qui établissent les campagnes exactes de 1.096 vaisseaux, leurs commandements successifs, la date de ces campagnes, leurs prises, la part qui revient aux équipages, les Sommes versées ou restant à devoir, les noms des bateaux ennemis pris. Ces campagnes se déroulèrent pendant la guerre d'Amérique, au Sénégal et aux Indes.

Ce procès-verbal a été publié par une commission de huit marins, officiers et matelots, qui en décidèrent l'impression à Brest, le 20 avril 1791.

·         pp.1 à 87: tableaux contenant:

q       Les noms des Vaisseaux, Frégates, Corvettes & autres petits Bâtimens, par lettres alphabétiques, & par rang des Vaisseaux.

q       L'année où ils ont été armés.

q       Les noms des Capitaines.

q       Le jour de l'armement.

q       Le jour du désarmement.

q       La durée de la campagne.

q       La date des remises de la solde dans les Départements, Quartiers et Généralités .

q       Les prises auxquelles chaque Bâtiment a participé.

q       Les époques où les Prises ont été faites.

q       La valeur de la part du Matelot dans le produit de chaque Prise.

q       La date des remises du produit des Prises.

·         pp. 88 à 115: tableau donnant les Prises et Reprises faites par des bâtiments du Roi, chargés de Missions particulières, à compter du 30 août 1778, jusqu'au 22 mars 1783, y compris les prises Interlopes faites depuis 1771 jusqu'au 3 octobre 1788. Les tableaux contiennent:

q       L'époque des prises (classement chronologique)

q       Le numéro des prises.

q       Les noms des Prises et des Bâtiments preneurs.

q       Les sommes à répartir pour chaque Prise.

q       Le montant des tiers attribués aux Etats-Majors, le nombre de parts et la valeur de chaque part pour chaque prise.

q       Le montant des deux-tiers attribués aux Equipages, le Nombre des parts et la valeur de chaque part pour chaque prise.

q       Des observations.

Sont notamment mentionnées dans ces tableaux les prises faites par l'escadre d'Orvilliers (1778/1779), par l'escadre d'Estaing (1779), par la division de La Motte-Picquet (1780), celle de Duchaffault (1780) et celles de Ternay, Destouches et Barras (1780)

·         pp. 117 à 158: Manière dont a été faite la répartition des prises conformément à l'Ordonnance du Roi, du 28 Mars 1778 qui est ici citée et explicitée avec des exemples précis de calcul des parts pour les officiers et les matelots .

·         pp. 159 à 188: Tableaux des prises faites par les Bâtiments qui appartiennent aux Armées, Escadres et Divisions (en opposition aux prises faites par des bâtiments qui ont eu des missions particulières et qui ont été traités précédemment). D'une manière tout aussi détaillée, les tableaux donnent ici la liste:

q       Des prises faites par l' Armée de M. d'Orvilliers du 9 juillet au 16 décembre 1778.

q       Des Etats-Majors et du nombre de leurs parts pendant la campagne de 1779.

q       Des Equipages et du nombre de leurs parts pendant la campagne de 1779.

q       Des prises faites par l'Armée de M. d'Orvilliers en 1779.

q       Des montants des parts des Etats-Majors et des Equipages pour la campagne de M. d'Orvilliers en 1779.

q       Des prises faites en Amérique par l'Armée de M. d'Estaing du 18 décembre 1778 au 24 septembre 1779.

q       Des prises faites au Sénégal par la division de M. de Vaudreuil de janvier à avril 1779.

q       Des prises faites en Europe par l'Armée de M. Duchaffault du 4 juin au 5 août 1780.

q       Des prises faites en Amérique par l'Armée de M. de Guichen du 19 février au 30 août 1780.

q       Des prises faites en Amérique par l'escadre de M. de Monteil du 4 septembre au 10 décembre 1780.

q       Des prises faites en Amérique par la division de M. de La Motte-Picquet du 5 avril au 30 juin 1780.

q       Des prises faites en Amérique par MM. de Ternay, Destouches et Barras du 18 juin 1780 jusqu'au 31 août 1781.

q       Des prises faites en Amérique par l' Armée de M. de Grasse du 25 mai 1781 au 11 février 1782.

q       Des prises faites dans l'Inde par l'escadre de M. de Suffren du 23 janvier 1782 au 30 juin 1783.

q       Des vaisseaux, Frégates, Corvettes et autres petits Bâtiments composant les escadres et divisions ayant fait des prises.

Le volume se termine par la liste des Officiers-Généraux, et des Officiers de Vaisseaux, en exécution de la loi du 15 mai 1791. A cette date, Claret de Fleurieu, ministre de la Marine depuis 7 mois, laisse le poste à Thévenard, chef d'escadre de 1784, qui promut le même jour de nouveaux officiers de la Marine dans le but d' enrayer le processus d'émigration et de retenir en France les officiers soucieux de leurs carrières, ceci au lendemain de l'application de deux décisions importantes:

·         La suppression du grand-corps des officiers de vaisseau (29 avril 1791), créé par Richelieu (1626) et structuré par Colbert (1669), remplacée par une nouvelle hiérarchie qui tente de mettre sur un même pied d'égalité marins de l'Etat et marins du commerce. Les vice-amiraux remplacent les lieutenants généraux des armées navales, les contre-amiraux remplacent les chefs d'escadre.

·         La suppression des pensions sur l'Ordre de Saint-Louis pour les officiers d'active. cet état de la Marine est celui de la situation en vigueur après la promotion du 1er janvier 1792. En effet, on y voit figurer dans la liste des amiraux: d'Estaing et Du Chaffault, promus à cette date. Il est antérieur à la promotion suivante, celle du 1er juillet 1792, date à laquelle certains promus du 1er janvier ne font plus partie de la Marine du Roi, comme le vice-amiral Bougainville (qui démissionne en février) ou le contre-amiral d' Albert de Rions qui émigre dès le 15 janvier.

Il s'agit probablement, sans la page de titre, de l'ouvrage intitulé: « Liste arrêtée par le Roi, des Officiers généraux de la Marine en exécution de la loi du 15 mai 1791 », Paris, Imprimerie Royale, 1792, in-4°, 52 pp. (Polak: 6053).

Voir aussi l’ouvrage « État de la marine au 01.12.1791 ».

(Réf: Jean Polak: « Bibliographie maritime française », Grenoble, 1976, in-4°).