POISSONNIER-DESPERRIERES (Antoine)

(Dijon 22.02.1723 - Paris 1792)

TRAITE DES MALADIES DES GENS DE MER. A Paris, Chez Lacombe, Libraire, Quai de Conti. 1767, in-8°, veau, dos lisse, orné, pièce de titre marron, tranches rouges. Reliure de l'époque.

36 pp. (Faux titre; Titre; Epître dédicatoire à Messieurs de l'Académie des Sciences; Rapports de Messieurs de l'Académie des Sciences; Discours préliminaire), 429 pp., 1 p.n.ch. (Explication de la planche), 1 planche dépl. h.t., 3 pp. numérotées 433 à 435 (Table des matières et Approbation du Censeur Royal), 1 f.n.ch. (Fautes à corriger).

Exemplaire complet malgré le saut de page de 429 à 433.

- Edition originale.

- Autre édition:

Référence Polak:     7657

Cet ouvrage s'inscrit dans le cadre des efforts menés depuis 1759 par l'Académie de Marine pour tenter de réduire les effets désastreux des épidémies sur les vaisseaux du Roi (voir l'ouvrage de DUHAMEL DU MONCEAU sur les « Moyens de conserver la santé aux équipages » ). Il décrit aussi bien les manières de guérir les principales maladies rencontrées sur les vaisseaux que les moyens préventifs pour conserver la santé des marins.

Ce livre fut l'un des deux cents ouvrages que La Pérouse emporta avec lui lors de son expédition.

Frère du médecin Pierre-Isaac Poissonnier (1720-1798), Antoine Poissonnier-Desperrieres était médecin ordinaire du Roi, inspecteur général des hôpitaux de la Marine et des Colonies. Il profita d'un séjour de plusieurs années à Saint-Domingue pour y étudier les maladies qui touchaient les européens, ce qui fut l'objet d'un traité sur les fièvres de cette ile (1763). Il prônait pour les marins un « régime végétal » à base de riz, ce qui avait provoqué de vives controverses à l'Académie Royale des Sciences de la part de Chardon de Courcelles (médecin de la Marine qui a beaucoup fait dans ce domaine) et plusieurs essais de menus nutritionnels à bord des navires. Ce « régime végétal » se montra inefficace et ne fut pas adopté dans la Marine.

(Réf: « L'hygiène navale... » par A. Carré dans « La mer au siècle des encyclopédies », Paris-Genève, 1987, in-8°).