SAVERIEN (Alexandre de )

(Arles 1720 – 1805)

NOUVELLE THEORIE DE LA MANOEUVRE DES VAISSEAUX, à la portée des pilotes. A Paris, Chez la Veuve d'André Knapen, au bas du Pont S. Michel, au Bon Protecteur; Chez Charles-Antoine Jombert, Libraire du Roy pour l'artillerie & le Génie, au coin de la rue Gille-coeur, à l'Image Notre-Dame. 1745, in-8°, veau, triple filet doré encadrant les plats, dos lisse, orné, pièce de titre verte, tranches rouges. Reliure de l'époque.

8 ff.n.ch. (Faux titre; Titre; Epître dédicatoire à Monseigneur le Comte de Maurepas; Préface), 180 pp., XX pp. (Table du contenu en ce volume), 3 ff.n.ch. (Errata; Approbation; Privilège du Roy) et 12 planches dépliantes h.t.

Envoi d'auteur manuscrit sur la page de faux titre avec la mention: « Pour M. Clairaut des Académies de Paris et Londres » et la signature de Saverien.

Référence Polak:     8672

Alexis Claude CLAIRAUT (Paris 13.05.1713 - Paris 17.05.1765), mathématicien. A seize ans, il publia sur les courbes à double courbure, son premier ouvrage, dont le succès fut tel que l'Académie sollicita du Roi une dispense d'âge (la seule qui ait jamais été accordée) pour l'admettre, à dix-huit ans dans son sein (1731). En 1736, il fut envoyé en Laponie avec Maupertuis pour y déterminer la longueur d'un degré du Méridien. Sa « Théorie de la lune déduite du seul principe de l'attraction » fut couronnée à Saint Petersbourg en 1752. Mais le travail qui donna le plus de renommée à Clairaut fut sa « Prédiction du retour de la comète en 1782 », déjà annoncée par Halley pour 1759.

Alexandre de Savérien fut ingénieur de la marine en 1745.