SAVERIEN (Alexandre de )

(Arles 1720 – 1805)

RECHERCHES HISTORIQUES SUR L'ORIGINE ET LES PROGRES DE LA CONSTRUCTION DES NAVIRES DES ANCIENS. A Paris, Chez Chaubert, Quay des Augustins, à la Renommée & à la Prudence. 1747, in-4°, maroquin rouge, triple filet doré encadrant les plats, fleurs de lys aux angles, armes au centre des deux plats. Dos à 5 nerfs, orné, pièce de titre noire. dentelle intérieure, tranches dorées.

(Reliure de l'époque).

4 ff.n.ch. (Faux titre; Titre; Epître dédicatoire « A son Altesse Monseigneur le Prince Constantin de Rohan »; Avertissement), 35 pp., 1 p.n.ch. (Privilège du Roi).

Vignette sur la page de titre, armoiries gravées par P.F. TARDIEU d'après CHEVILLON en en-tête de la dédicace, et belle vignette non signée sur la première page du texte représentant l'évolution de la construction des navires.

Exemplaire aux armes du dédicataire de l'ouvrage: le Prince Constantin de Rohan, chanoine et comte de Strasbourg; abbé de l'Abbaye Royale de Lyre.

Référence Polak:     8673

Louis Constantin de Rohan (1697- ) entra dans les Gardes de la Marine en 1713 à l'âge de 16 ans. Successivement Enseigne de vaisseau en 1714, Lieutenant de vaisseau en 1716 et Capitaine de vaisseau en 1720, à 23 ans seulement, sous la Régence à une époque où pourtant l'avancement était fort lent pour la plupart des jeunes officiers de vaisseau. Il se retira du service en 1723, ce qui interrompit son ascension rapide. Chevalier de Malte, il fut l'oncle paternel de Louis Armand Constantin, Prince de Montbazon (1731-1794), vice-amiral de France en 1784.

(Réf: M. Vergé-Franceschi, « Les officiers généraux de la Marine Royale (1715-1774) », Paris, 1990, 7 vol. in-8°).

Alexandre de Savérien fut ingénieur de la marine en 1745.