TELLES D'ACOSTA (D.A.)

INSTRUCTION SUR LES BOIS DE MARINE; Contenant des Détails relatifs à la Physique & à l'Analyse du Chêne, & en ce qui concerne l'Economie & l'Amélioration du Bois en général. A Paris, Chez La Veuve Duchesne, Libraire, rue Saint-Jacques. Chez Jombert, Fils aîné, Libraire, rue Dauphine. Chez  Clousier, Libraire-Imprimeur, rue Saint-Jacques, vis-à-vis les Mathurins. 1780, in-12°, veau, dos lisse, orné à la grotesque, armes en pied, tranches mouchetées. Reliure de l'époque.

XXIV pp. (Faux-titre; Titre; Table des matières; « Ordonnance »; Epître « A Messieurs les Officiers des Eaux & Forêts du Département de Champagne »; « Sommaire De l'instruction sur les Bois »), 230 pp., 2 ff.n.ch. (« Approbation »; « Privilège du Roi »; « Errata ») et 12 planches dépl. h.t. comme suit:

Le nom de l'auteur est indiqué dans l'Approbation à la fin du volume.

Exemplaire aux armes de Lemulier de Bressey (? 1761-Dijon 1799), conseiller au Parlement de Bourgogne.

- Édition originale.

- Autre édition:

(Réf: J. Polak, « Bibliographie maritime française », Grenoble, 1976, in-4°).

Référence Polak :    9064

Les écrits de Telles d'Acosta permettent de situer le prélèvement des bois de marine par rapport à la production d'ensemble de nos forêts au XVIIIe siècle. L'auteur effectue divers calculs pour obtenir une consommation annuelle en bois de charpente de 4 millions de pièces, soit 12 millions de pieds cubes; à cela s'ajoute les arbres épars dont l'importance ne peut être appréciée. Comparativement à cela, le bois de chauffage utilisé annuellement sur l'étendue du royaume est de 25 millions de voies, soit 1.400 millions de pieds cubes. Sur cette quantité, 60% est constitué de chabonette, indispensable à la métallurgie, verrerie, briqueterie.

A titre d'exemples, un vaisseau du premier rang de l'époque Louis XIV réclamait 78.000 pieds cubes de bois de chêne alors que sous le règne de Louis XVI, du fait de l'augmentation du tonnage des vaisseaux, il en fallait 140.000 pieds cubes pour un bâtiment de même rang. Le règlement de 1786 porte l'ensemble de la marine royale à 240 bâtiments dont la construction nécessite un prélèvement de 11.300.000 pieds cubes soit la production annuelle en bois de charpente de l'ensemble du royaume. Ce programme devait être réalisé en moins d'une dizaine d'années.

(Réf: Jean Boudriot, « Propos sur les bois de marine sous l'Ancien Régime », dans Neptunia N° 182, 1991).

Tellés d'Acosta était Grand Maître des Eaux et Forêts de France.