THOMAS (Antoine-Léonard)

(Clermont-Ferrand 1732 - Oullins 1785)

ELOGE DE RENE DUGUAY-TROUIN, Lieutenant Général des Armées Navales, Commandeur de l'Ordre Royal & Militaire de Saint Louis. Discours qui a remporté le Prix de l'Académie Françoise en 1761. S.l.n.d., in-12, broché.

92 pp.

Ex-libris manuscrit sur la page de titre.

- Édition originale parue à Paris, B. Brunet, 1761, in-8°, 74 pp.

- Autres éditions:

(Réf: Jean Polak: « Bibliographie maritime française », Grenoble, 1976, in-4°; Cat. Chamonal de 1986, n° 1306 et de 1988, n° 874).

Référence Polak: 9115

Antoine-Léonard Thomas était professeur au collège dit « de Beauvais », à Paris, lorsqu'il hasarda contre Voltaire des « Réflexions philosophiques et littéraires sur le poème de la Religion naturelle » (1756), qu'il désavoua plus tard. Il écrivit des « éloges » de plusieurs grand personnages: outre celui de Duguay­Trouin, ceux du maréchal de Saxe (1759), de d'Aguesseau (1760), de Sully (1763), de Descartes (1765). Il y ajouta un « Essai sur les éloges » (1773). Il fut reçu membre de l'Académie française en 1766 et mourut en 1785 au château d'Oullins, près de Lyon.