VIAL DU CLAIRBOIS (Honoré-Sébastien)

(Paris 27.03.1733 - Brest 20.12.1816)

ESSAI GEOMETRIQUE ET PRATIQUE SUR L'ARCHITECTURE NAVALE, A l'usage des gens de mer. A Brest, Chez R. Malassis, Imprimeur ordinaire du Roi & de la Marine. & se trouve à Paris, Chez Durand, Neveu, Libraire, Rue Galande. 1776, 2 vol. in-8°.

·         Vol. l : « contenant le Discours », demi-vélin, papier marbré sur les plats, dos lisse, sans titre. Reliure postérieure. 2 ff.n.ch. (Titre; Epître dédicatoire à Monseigneur de Sartine), XIX pp. (Préface), 1 p.n.ch. (Avertissement), 373 pp., 3 pp.n.ch. (Fautes à corriger et Approbation).

·         Vol. II: « contenant les planches », veau, triple filet doré encadrant les plats, dos lisse, orné, pièces de titre et de tomaison vertes, tranches dorées. Reliure de l'époque. 1 f.n.ch. (Titre) et 15 planches dépliantes numérotées l à XII pour la première partie puis l à III pour la deuxième partie.

Ex-Libris: « Jean Magrin, capitaine au long cours » sur les 2 vol. et « Port de Rochefort, Ecole de Maistrance. Année 1821. Second prix décerné à l'Elève SEIGNE Jean, par le Conseil d'Administration dans la Séance du 14 janvier 1822. Le Directeur des Constructions Navales » suivi de la signature manuscrite du Directeur (Garrègues ?) sur le second volume.

Les 15 planches ont été gravées par De LA GARDETTE.

Référence Polak:     9433

Honoré-Sébastien Vial du Clairbois était fils d'un marchand tailleur d'habits. Il navigua à partir de 1750 comme volontaire au commerce et fit deux voyages aux Antilles, un en Morée et un à Terre-Neuve (1750-1754). Passé ensuite dans l'armée de terre, il servit au régiment de Joyeuse-Infanterie, à celui de Vaubécour en 1756, puis aux Grenadiers de France où il fut protegé par le Maréchal de Broglie pendant la campagne du Hanovre. Entraîné dans la disgrâce de celui-ci en 1760, il dut quitter le service et s'attacha alors à l'étude des constructions navales tout en établissant à Brest une manufacture de voiles. Il publia en 1776 son « Essai géométrique et pratique sur l'architecture navale » qui attira l'attention sur lui et, sur recommandation de BORDA et de BEZOUT, il fut admis comme sous-ingénieur constructeur à Brest en 1777. En 1781, il faisait paraître, enrichie d'abondantes notes, une traduction du « Traité de la construction des vaisseaux » de Chapman (voir cet ouvrage). Ingénieur ordinaire en octobre 1783, il continua à travailler à des ouvrages théoriques et publia en 1787 son « Traité élémentaire de la construction des vaisseaux » à l'usage des élèves-constructeurs, qui rendit les plus grands services. Membre de l'Académie de marine en 1785, détaché en juin 1788 au martelage des bois en Bretagne, Anjou et Maine, il devint, en octobre 1792, sous-chef d'administration pour les mouvements du port de Brest. Directeur des constructions à Lorient en mars 1796, chef du 4e arrondissement forestier à Rouen en février 1798, il fut nommé en mars 1800 directeur de l'Ecole des ingénieurs-constructeurs à Brest et conserva ces fonctions jusqu'à sa retraite en juillet 1810. Outre les ouvrages cités ci-dessus, Vial du Clairbois fut le principal auteur des quatre volumes Marine de « l’Encyclopédie Méthodique » (voir Panckouche).